fbpx

Bernard Weber

  • Atelier de groupe
  • Basse
  • Contrebasse
  • Harmonie
  • Théorie
  • Travail de l'oreille
  • ...
Bernard Weber
 

A 18 ans, Bernard Weber part en tournée dans le sud avec le groupe “Lard Free”. Six ans plus tard, il entreprend des études musicales au CIM afin de s’initier au jazz et crée parallèlement un trio avec le pianiste Hervé Lavandier et le batteur Moktar Samba. Il accompagne ensuite la chanteuse Marlène Anconina et intègre le sextet “Neferti” formé par le pianiste Gilles Erhart. A 30 ans, c’est le début d’une longue collaboration avec “Urban Sax” (concerts, tournées internationales, disques). La même année, avec Ann Ballester, Sophia Domancich aux claviers et Pip Pyle à la batterie, Bernard Weber forme le quartet “In-Out” que l’on remarque dans divers festivals de jazz et au Printemps de Bourges. Un an plus tard, on le retrouve en trio avec les guitaristes Mimi Lorenzini et Patrice Meyer, puis il part en tournée avec le chanteur-harmoniciste Mox Gowland. Création la même année du quartet-jazz de la chanteuse Léa avec Patrick Buchman à la batterie et des groupes de Country-Rock “Streamliner” et “Agathe the blues” du guitariste Serge Saïd. Parallèlement aux tournées J.M.F. de spectacles pour enfants, il participe aux diverses formations du multi-instrumentiste Michel Marin (avec Serge Merlaud). Après la création du quintet de jazz de Guillaume Coignard, il forme avec Diane Dupuis le groupe de world-music « Nomade in France ». En 2010, retrouvailles avec Serge Merlaud et Alexis Didier pour de nombreux concerts avec la chanteuse Claire Taïb sur un répertoire jazz-acoustique. L’année 2011 est marquée par un retour au blues avec la formation “Kaplan & Co”.

Discographie sélective : Jerry Dixie, “Originals” (Rockabilly), Anathème (Fusion), Urban Sax, “Spiral”, Urban Sax, “Live in Tokio” vidéo, Kaplan & Co. “Tired of living”